AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion      

Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête



avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 17:10


Le calme avant
la tempête.


Les rues de Londres étaient désertes, du moins comparé aux autres jours il n'y avait pas foule. Peut-être étais-ce par rapport au mauvais temps que se préparait. Le vent emportait quasiment tout sur son passage et il fallait être fou pour sortir par un temps pareil. Parmi ces gens inconscients se trouvait le Majordome des Phantomhive. Le « domestique » était sorti faire des courses de dernières minutes sous les ordres de son maître Ciel Phantomhive. Avançant tranquillement dans les rues, il s'amusait de voir les humains se battre contre cette tempête.

« Dommage que Monsieur ne m'ai pas accompagné. Cela lui aurait sûrement plus de voir cette scène pathétique. »

Il esquiva soudain un chapeau qui arrivait derrière lui tout en continuant d'avancer. La boutique de tissu n'était plus loin. Ciel l'avait envoyé acheter de quoi faire une belle nappe blanche pour un dîner époustouflant dans quelques jours. Sebastian s'arrêta un court instant avant de reprendre sa marche. Il aperçu une silhouette qui lui semblait familière.


Dernière édition par Sebastian Michaelis le Mer 15 Juin 2011 - 17:46, édité 2 fois


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Mer 15 Juin 2011 - 17:36
La silhouette était sans aucun doute la jeune Aliséa Phantomhive, courant vers Sebastian, habillée d'une robe verte et bleu assez légère pour un temps de pluie comme celui d’aujourd'hui. Ses lunettes étaient pleines de buée, elle ne voyait pratiquement plus rien. Elle se cogna contre Sebastian et tomba sur les genoux, épuisée d’avoir couru…
La jeune fille était trempée de la tête aux pieds et commençait à greloter à cause de ses habits froids et humide. Elle cherchait à rattraper quelques chose apparemment…



« Oh ! Excusez moi monsieur, mais… mon chapeau… j’ai perdu mon chapeau, il s’est envoler… » , expliqua la jeune fille, les larmes aux yeux, désolée d’avoir cogné Sebastian, ce majordome dont elle n’avait pas encore vue le charmant visage. Elle ne put s’empêcher de regarder dans toute les directions, et marqua que les verres de ses lunettes s’étaient un peu brisés lorsqu’elle avait percuté Sebastian. Elle ne bougea plus d’un millimètre, ne voulant pas se cogner à une autre personne, elle se mit à éternuer sans fin. Elle commença à se frotter les épaules, pensant que ceci l’aiderais à se réchauffer un peu, ses yeux, cachés par ses lunettes, lui donnait un air assez mystérieux et mignon à la fois, chose étrange pour une fille qui court dans la rue pour un simple chapeau.



Dernière édition par †Petite Soeur le Jeu 16 Juin 2011 - 7:00, édité 2 fois


avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 18:19
La pluie commençait à tomber très fort. Sebastian sorti son parapluie et s'abrita. Une jeune fille se heurta au Majordome et tomba à terre. Elle lui présenta ses excuses, elle voulait simplement rattraper son chapeau envolé. Chapeau envolé... C'était donc le sien qu'il avait esquivé. Sebastian regarda la jeune fille dont la belle robe était à présent mouillée. Il eût un moment d'hésitation. Le Majordome n'avait vraiment pas de chance avec ces enfants humains. Ca commençait à être une habitude en ce moment de tomber sur des êtres si innocents. Finalement il avança pour l'abriter. Posant sa main droite sur sa poitrine et la tendant ensuite à la pauvre innocente qui commençait à avoir froid, "le diable de Majordome" lui répondit :

-Ne vous en faîtes pas pour votre chapeau. Vous le retrouverez, il n'est pas si loin. Cependant, il vaudrait mieux vite vous sécher.

Le vent tourna et ramena le chapeau dans leur direction. Avec facilité, Sebastian tendit sa main à présent libre et attrapa au passage le chapeau. Comme un vrai gentleman, le Majordome rendit l'accessoire à sa propriétaire.

-Ne vous l'ai-je pas dit ?



Edit: corrigé


Dernière édition par Sebastian Michaelis le Mer 15 Juin 2011 - 18:32, édité 1 fois


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Mer 15 Juin 2011 - 19:00
La pauvre Aliséa fondit en larmes en prenant le chapeau dans ses mains, bien heureuse de l’avoir retrouvé. Elle le serra contre elle, comme si c’était la dernière chose qui lui restait dans ce bas monde. Elle releva la tête et laissa apparaitre un œil vert et un œil gris en larme, remerciant Sébastian du regard.

« Mer-merci beaucoup monsieur... Je ne sais pas comment j’aurais fait sans vous, vraiment… », elle finit sa phrase dans un éternuement, se frottant toujours les épaules, et n’attrapant pas tout de suite la main du majordome au cheveux noirs et brillants, la jeune fille les avait remarqués tout de suite, noir ébène, un noir assez sombre qu’elle trouvait à la fois étrange et plein de charme…
Elle prit gentiment la main de Sébastian pour essayer de se révéler mais, une vive douleur lui vient à la cheville, elle se l’était sans doute tordue au moment de la chute, elle retomba tout de suite sur les genoux, en larme et trempée par la pluie…


« Excusez-moi encore une… fois… Il semblerait que j’ai un… soucis à la… cheville… », sur ses mots, elle retira ses lunettes toutes embuées qui ne lui servaient visiblement plus à rien.


Dernière édition par Colorz le Mar 21 Juin 2011 - 17:08, édité 3 fois (Raison : Fautes)


avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 20:49
Sebastian vit que la cheville de la demoiselle la faisait souffrir. Elle l'avait sans doute tordue lors de leur collision ou au moment où elle était tombée. Il ne pouvait pas la laisser ainsi par cette tempête. Le diable de Majordome ne voulait pas croire à ce qu'il allait faire. Quel comble vraiment surtout pour lui ! Il allait faire une bonne action sans que personne ne lui ordonne. Sebastian venait à espérer que personne n'allait apprendre ce qu'il s'apprêtait à faire. Son maître le charriait longtemps si ça lui arriverait jusqu'à lui. Le Diable gentleman prit la main de la jeune fille et avant de la porter, il lui demanda :

-Permettez... Miss...

Une fois l'enfant dans ses bras, Sebastian entra dans une auberge de grande classe et déposa sur une chaise la jeune fille aux cheveux bleus.

-Veuillez m'attendre patiemment Mademoiselle...

Le Majordome la laissa un court instant et revînt avec une grande serviette. Sans avertir Aliséa, il la couvrit avec pour la réchauffer un peu.

-Ça devrait faire l'affaire. Permettez-moi de regarder votre cheville.


Dernière édition par Colorz le Mar 21 Juin 2011 - 17:09, édité 2 fois (Raison : Fautes)


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Mer 15 Juin 2011 - 21:34
C’était la première fois que l’on appelait la jeune fille « Miss » ou même, qu'on lui faisait preuve de respect, habituellement, on se moquait d’elle à cause de la couleur de ses yeux et cheveux, ce fut la première fois que l’on faisait preuve de gentillesse envers la demoiselle… Elle en eut presque les larmes aux yeux à nouveau. Quand le majordome démon la prit dans ses bras pour la porter, elle eut le réflexe de rougir et de s’accrocher un peu à lui, elle lâcha ses lunettes à ce moment pour les laisser tomber sur elle, encore une fois, c’était la première fois qu’on lui faisait cela…
Sans ses lunettes, la jeune fille aux cheveux courts et bleu ne vu pas où le garçon à queue de pie l’emmenait… Quand elle fut assise, elle ne bougea pas d’un pouce, assez honteuse de s’être mise dans une situation pareille pour créer encore des problèmes à son "sauveur". Toujours les larmes aux yeux, elle se le frotta un peu jusqu’à les rendre un peu rouge.
Quand Sébastian déposa la couverture sur les épaules d’Alii, ses rougissements ne s’arrangèrent guère, elle vira à une jolie couleur rosée. Etant aveugle de son œil gauche et à moitié non voyante de l’autre, elle ne pouvait pas voir le visage du majordome des Phantomhive, du moins, pas sans ses lunettes, aux dernières parole de Sébastian elle réagit enfin un peu, elle lui tendit son pied, s’accrochant bien à la serviette qu’elle avait sur les épaule.


« Pardonnez-moi, je suis sûre que vous aviez d’autres choses à faire, et moi qui vous embête… Vous pouvez partir si vous le souhaitez… De toute manière moi, personne ne m’attend, je ne sais pas où j’habite… Je me suis réveillée non loin d’ici, dans une ruelle de Londres. Personne ne m’attend… », fit la jeune fille, retenant le plus qu’elle pouvait ses larmes, effectivement, elle, personne ne l’attendait, elle ne savait même pas où elle allait passer la nuit, et dans son état, impossible de marcher sous la pluie...


Dernière édition par Colorz le Mar 21 Juin 2011 - 17:09, édité 3 fois (Raison : Fautes)


avatar
Invité

Invité



Jeu 16 Juin 2011 - 20:53
Sebastian examina la cheville délicate d'Aliséa. Elle avait des marques de terre le long de son membre inférieur. Cela importait peu, le Majordome détestait perdre son temps pour des bêtises comme celle-ci. Il y avait tant à faire au manoir sans compter les ordres de son maître. Heureusement qu'il avait anticipé les corvées avant de partir. Lorsqu'il allait rentrer tout allait être très vite fait. Alors quand la jeune fille lui fît remarquer qu'il perdait son temps, le Majordome approuva intérieurement. Puis, il trouva pathétique que personne ne l'attende et le fait qu'elle se soit réveillée dans les rues de Londres. Finalement Sebastian vînt à se demander comment cela se faisait qu'Aliséa se soit réveillée dans les rues de la ville. Soupirant il pensa :

" Monsieur va encore me faire la morale.... Après tout peut-être que..."

Parmi les habitants, il devait bien y avoir quelqu'un qui la connaissait. Peut-être son maître. Ciel connaissait tellement de monde et avait beaucoup de relations pour un gamin. D'accord il avait reprit l'entreprise de son père et avait des ennemis, mais cette jeune demoiselle n'avait rien pour le nuire. Du moins, Sebastian aurait toujours un oeil sur elle au cas où. Aliséa semblait vraiment perdue avec cette amnésie.

-Il ne faudra pas forcer votre cheville. D'ici une semaine vous pourrez remarcher à votre guise. Attendez-moi ici, je fini mes affaires et je vous propose de vous emmener chez mon maître. Il vous donnera sans doute l'hospitalité.

En disant ces dernières paroles, Sebastian posa doucement le pied de la blessée, s'inclina légèrement en avant avec sa main droite sur son coeur et afficha un sourire.


Dernière édition par Colorz le Mar 21 Juin 2011 - 17:10, édité 2 fois (Raison : Fautes)


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Jeu 16 Juin 2011 - 21:36
Lorsque le majordome du Comte examina la cheville de la jeune fille, elle ne put retenir quelques gémissements de douleur. Le bas de sa jambe avait visiblement gonflé et viré à une couleur bleu entre le foncé et le clair...

Aliséa se demandait de quel maître parlait le majordome aux cheveux noir ébène, mais, vus la situation dans laquelle elle était, cela aurait été un moment mal choisit pour demander ceci. Les yeux de la demoiselle ne pouvaient quitter du regard les cheveux de Sebastian Michaelis, cet homme si mystérieux. Pourtant, c’était assez difficile avec son seul œil voyant en larme, et sans ses lunettes de vue.

Elle ne put s’arrêter de penser qu’elle n’était qu’une gêne pour cet homme qu’elle venait de rencontrer, et n’eut qu’une idée en tête, au moins, il fallait qu’elle se présente, pour ne pas paraître impolie ou sauvage, chose qu’elle n’était point, elle était plutôt calme et timide à son habitude…


« Je me souviens juste de mon prénom, monsieur... Je... Enfin je… Je m’appelle Aliséa, c’est tout ce que je sais… Je ne sais pas ce que je fais ici enfin… », Alii n’arrivait pas vraiment à trouver les bons mots pour s’exprimer, un peu secouée par tout ce qui venait de lui arriver, néanmoins, il y avait une chose sûre, elle ne pouvait pas faire autrement que faire ce que lui disait Sébastian à présent…

Elle cacha bien ses sanglots par la suite, s’agrippant à la serviette que lui avait posé le majordome des Phantomhive sur ses épaules fragiles et n’arrêtant pas de murmurer
« Je suis désolée… Je suis désolée… » .

Elle tremblait déjà un peu moins qu’à son arrivée dans l’auberge, un peu plus sèche aussi mais les éternuements ne s’arrangèrent point eux, elle se frottait le nez de temps à autre, manquant de faire tomber de peu ses lunettes à chaque fois.


Dernière édition par Colorz le Mar 21 Juin 2011 - 17:10, édité 2 fois (Raison : Fautes)


avatar
Invité

Invité



Dim 24 Juil 2011 - 13:34
Une fois ses courses terminées, Sebastian repassa par l'auberge comme prévu et y retrouva la jeune fille. La tempête avait cessé dehors, seul le vent persistait. Quand le jeune homme brun ouvrit la porte, cette dernière claqua d'un seul coup sous la pression du vent. Le Majordome regarda alors la porte et soupira. Son entrée n'était pas passée inaperçue car tous ceux qui s'y trouvaient avaient sursautés.

-Veuillez m'excuser, dit-il avec un faux sourire.

Sebastian revînt à côté d'Ali et l'informa que ses courses étaient maintenant terminées. Il n'avait mis qu'une demie heure pour des courses qui auraient sûrement prit d'avantage.

-J'espère ne vous avoir pas fait trop attendre. Si vous le voulez bien nous pouvons y aller.


Dernière édition par Colorz le Dim 24 Juil 2011 - 17:27, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Dim 24 Juil 2011 - 19:45
« Vous ne m'avez pas du tout fait attendre, et vue la gène que je vous cause, le contraire ne m'aurais pas contrarié... », répondit calmement Aliséa en remettant ses lunettes pour voir le visage du majordome à queue de pie.
Elle arriva tant bien que mal à se lever avec sa cheville blessée et se posta devant Sebastian le questionnant du regard et serrant son chapeau dans l'autre main, elle regarda ensuite autour d'elle, se demandant ou elle était et pourquoi elle était là, enroulée dans une serviette et encore à moitié trempée....

« Cet endroit me fait peur, ça me rappelle la ruelle ou je me suis réveillé il y a quelques heures de cela... », murmura-t-elle dans un léger soupire de détresse...


Dernière édition par Colorz le Mar 26 Juil 2011 - 0:15, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Invité

Invité



Dim 24 Juil 2011 - 23:54
Sebastian la regarda sans laisser paraître d'expression sur son visage. Pourtant, il se demanda pourquoi la jeune fille l'avait questionné du regard. Avant de sortir de l'auberge et s'engouffrer dans les ruelles de Londres, le diable de majordome jeta un regard glacial à un homme ivre et hargneux. Une fois ce dernier calmé et accompagné par Aliséa, il se mit en route vers la demeure de son maître. Le majordome avançait sans un mot et regardant droit devant lui. Du moins c'est ce qu'on pouvait croire car en réalité, il regardait Aliséa du coin de l'oeil. Une personne amnésique était tellement instable. Plusieurs questions traversa l'esprit du diable de majordome des Phantomhive.

"C'est tout de même bizarre cette histoire. Elle s'est réveillée dans une ruelle et ne se rappelle de rien. Monsieur connait beaucoup de monde mais si ce n'était pas le cas ? Nous le verrons bien. Nous devons avant tout nous soucier de cette étrange amnésie. "

Arrivé à la calèche qui l'attendait, Sebastian ouvrit la porte et aida la jeune fille à monter, puis monta son tour et se plaça à l'opposé d'elle. La calèche démarra et commença à les amener à destination. Sebastian ne cacha plus maintenant qu'il la surveillait. On pouvait même peut-être voir le froid de sa personnalité sortir de son être.


Dernière édition par Colorz le Mar 26 Juil 2011 - 0:18, édité 1 fois (Raison : Faute)


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Lun 25 Juil 2011 - 0:10
Aliséa était une personne assez calme, même si sa cheville la faisait souffrir quand elle marchait, elle ne se plaignait pas mais son regard ne pouvait pas quitter le visage du majordome... Elle regardait un peu partout autour d'elle, se demandant sans doute ce qu'elle faisait ici...
C'est alors qu'elle tourna sa tête vers la fenêtre pour admirer le paysage, on put appercevoir un tatouage en forme de rose entourée d'épines et ornée d'une paire d'ailes sur le cou de la jeune demoiselle à l'encre noir...


« Pourquoi je ne me souviens que de mon prénom? Et cette ruelle, pourquoi j'y étais ? , elle baissa le regard et regarda ses mains, qui suis-je donc maintenant et pourquoi suis-je ici? »

Elle posa son regard sur ses chaussures et ne les quitta pas des yeux...


Dernière édition par Colorz le Mar 26 Juil 2011 - 0:20, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Invité

Invité



Lun 25 Juil 2011 - 15:14
Une fois le tatouage dévoilé, Sebastian regarda attentivement la marque. Elle n'était pas passée inaperçu aux yeux de ce dernier. Ce tatouage signifiait sûrement quelque chose, mais quoi ? Poussé par sa curiosité, il lui demanda :

-Vous ne vous souvenez vraiment de rien ? Vous souvenez-vous de cette maque à votre cou ?

Sebastian était intrigué par cette marque. Une rose couverte d'épines ailée. Il avait de la patience mais cette histoire commençait à l'énerver quelque peu. Par peur d'avoir prit du retard, le majordome sortit sa montre et regarda l'heure.

"Il ne me reste que peut de temps avant de préparer le dîner de Monsieur, et il me reste tant de chose à faire au manoir...."


Dernière édition par Colorz le Mar 26 Juil 2011 - 0:22, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Lun 25 Juil 2011 - 16:32
Aliséa releva la tête d'un coup et fixa le majordome des Phantomhive...

« Non, je ne me souvient que de mon nom... Mais laissez moi rester avec vous ! Je ferais tout ce que vous voulez! , la jeune fille rebaissa lentement la tête, pitié, je ne veux pas me retrouver de nouveau seule, comme autrefois... »

Elle joignit ses mains, frottant ses doigt entre eux, signe qu'elle était nerveuse et se mordit la lèvre inférieur par honte... Elle ne pleura pas car, elle savait que cela n'aurait servit à rien alors, elle prit grandement sur elle même pour ne pas le faire...


Dernière édition par Colorz le Mar 26 Juil 2011 - 0:24, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Invité

Invité



Mar 26 Juil 2011 - 11:28
Pourquoi suppliait-elle Sebastian ? Sans doute par peur. Peur comme elle l'avait dit de se retrouver seule dans les rues de Londres amnésique. Les humains sont vraiment des êtres étranges. De toute façon le majordome ne pouvait plus faire machine arrière. Dans sa tête, le diable de majordome fît une récapitulation de qu'il savait d'elle, du moins le peu de choses qu'il savait.

"Elle s'est réveillée dans une rue de Londres, amnésique et ne sait même pas qu'elle avait cette marque au cou. La seule chose dont elle se souvient est de son nom... C'est vraiment minime comme indices. En même temps avec les affaires non élucidées dans cette ville et les humains qui disparaissent nous avons tout de même une chance de trouver son identité."

A la fin de sa réflexion, Sebastian regarda la jeune fille désorientée et la rassura.

-Ne vous en faîtes pas. Nous allons régler cette histoire avec mon maître: le conte Phantomhive. Il pourra peut être même nous révéler votre identité, du moins s'il vous connait. Pour l'instant, ne vous préoccupez pas de cela. Certains disent qu'il faut pousser la mémoire, d'autres non. Pour ma part je laisse le temps faire les choses.


Dernière édition par Colorz le Mar 26 Juil 2011 - 14:25, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Petite soeur


Messages : 1483
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 21


Mar 26 Juil 2011 - 13:43
La jeune fille eu un léger rougissement sous les dernières paroles de Sebastian, sûrement qu'elle était heureuse de ne pas rester toute seule...

« Merci infiniment... Je ne vous dérangerais pas, je ferais ce que vous voudrez... », dit Aliséa en baissant de nouveau la tête, regardant ensuite par la fenêtre pour voir ou se diriger la calèche.

Puis elle retira ses lunettes et retira la buée qui c'était déposée dessus... Rien de plus...


[ Je pense qu'il va falloir continuer au manoir des Phantomhive maintenant ^^ ]
[suite au manoir phantomhive]


Dernière édition par †Ciel II le Sam 13 Aoû 2011 - 13:06, édité 2 fois (Raison : Fautes)


Contenu sponsorisé




 

Le calme avant la tempête

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête. [Solan & Luka]
» Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête ?
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le cimetière général :: Topics de RPG abandonnés-