AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion      

Partagez | 
 

 La vie ne tient que sur un fil... (PV : Undy)



avatar
Invité

Invité



Dim 18 Sep 2011 - 11:51
La vie... Cette chose sur laquelle on s'accroche, peut être coupée à tout moment, comme un fil. Mais certaines personnes ne se souciaient pas de ce détail, et existaient pour vivre. Vivre... Quel ennuie, se disait-on souvent. Surtout une certaine personne parmi tant d'autres, une demoiselle qui venait de retrouver la joie de vivre... Enfin c'est sur quoi elle s'accrochait. Elle avait vécu loin de tout pendant des années, et la voilà maintenant avec ceux qu'elle aime le plus au monde, ses frères. La demoiselle en question, Mila Trancy, venait tout juste de retrouver ses frères, les gémeaux Trancy. Elle se sentait mieux qu'avant, maintenant qu'elle les avait eux.
Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'elle vivait au manoir Trancy, et tout allait pour le mieux. Enfin, pas depuis ce jour passé...

Flask Back
C'était une soirée pluvieuse et orageuse, et la demoiselle n'aimait pas trop ces journées. Le manoir était calme, on entendait juste le bruit de la pluie contre les fenêtres. Tout le monde était couché, de même que la Lady. Seulement, à un moment, elle entendit du bruit en bas, elle y alla donc pour voir ce qui s'y passait. Arrivée en bas, plus précisément dans le hall, quelqu'un frappa à la porte du manoir. Elle alla à la porte, et l'ouvra timidement. Seulement là, à la porte, dehors, il n'y avait personne, enfin plus maintenant. Quelqu'un avait frappé, c'est sûr, mais qui ? Elle regarda par terre, et y vit une enveloppe. Elle l'a prit et vit qu'elle lui était destinée, seulement la lettre ne portait pas de nom autre que le sien, elle ne savait donc pas qui lui avait écrit cette lettre. Elle entra dans la demeure, et songea à ouvrir l'enveloppe. Elle l'ouvrit donc, et la lu tout de suite.

"Chère Lady,
Vous ne savez pas qui je suis, et moi je ne sais pas qui vous êtes. Seulement, j'aimerais vous rencontrer, juste une fois. Notre lieu de rendez-vous, je l'ai choisit : le cimetière de la ville. Venez y dans 3 jours. Si vous ne venez pas, je vous le ferai payer comme il se doit, car je suis au courant de votre véritable nature, et j'ai toutes les clés en main. Alors, vous avez intérêt à venir, sinon...
Bien cordialement,
Celui qui vous à écrit..."
Après avoir lu cette lettre mystérieuse, Mila fut choquée, à moitié effrayée pas cette missive. Elle resta planté au beau milieu du hall, les yeux rivés sur la lettre, la relisant encore et encore...
Fin du Flash Back


Depuis ce jour, elle dormait pas de la nuit, songeant à cette lettre. Allait-elle y aller, ou allait-elle prendre le risque de ne pas y aller, à ce rendez-vous... Elle ne voulait pas prendre de risques, et partie donc de très bon matin, avant que tout le monde se réveille.
Arrivée au cimetière, lieu du fameux rendez-vous, elle n'y voyait aucune personne. Était-ce une farce ? Peut-être, mais elle préférait rester quand même. Elle marcha un moment, ne savant pas quoi faire d'autre, la tête regardant le sol. Et c'est à ce moment où, perdue dans ses pensées, elle percuta quelque chose, ou quelqu'un plutôt. Elle releva la tête, scrutant du regard l'homme qui était devant elle. Seulement, elle ne pouvait le regarder dans les yeux, car ceux-ci étaient cachés par les cheveux gris de la personne. Elle lui dit timidement :

-Euh... Excusez-moi, je ne regardais pas devant moi... Tout vas bien j'espère ?



avatar
Hye-ri


Messages : 154
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 19
Localisation : Dans un cimetière à côté d'Undy


Dim 18 Sep 2011 - 13:06
La vie n'est faite que pour blesser les gens quel qu'il soit, elle me répugne, toutes les race de cette vie ne sont rien, l'éternel n'est que la supercherie faites par les Anciens, les Dieux ne sont que le ramassi des innombrables déchets de cette vie. Le tout n'est rien et le rien est tout. Ma philosophie n'est qu'un grain de poussière semblables au autres...et ainsi continue cette vie répugnante



Début du Flash Back de l'inconnu:

Un jour de pluie violente un jeune inconnu alla se réfugier sous le porche d'un grand manoir pour y demander l'hospitalité d'une nuit le temps que la pluie s'arrete mais la personne ui lui ouvrit la porte refusa la demande de l'inconnu. L'inconnu furieux de sa refus tourna des talons prêt a repartir sous la pluie et à chercher une autre maison, mais sans regarder devant lui percuta quelqu'un:"Excuser-moi je ne regarder pas devant moi.." aida la personne a se relever et remarqua que c'était une enfant âger de 6,7 ans pas plus haute que trois pommes, mais resentit quelque chose de bizarre chez elle mais n'en fit rien du tout, il avait du se tromper. La petite fille ne parla pas et coura jusqu'au manoir et entra par la fenêtre sans que personne ne l'a remarque puis se tourna vers l'inconnu: "Venez monsieur, personne ne vous remarquera." en effet personne ne remarquer sa présence...
Un jour l'inconnu décida d'envoyer une lettre pour remercier la jeune fille qui l'avait aidé, mais il n'était pas convaincu de ce qu'il avait ressenti ce jour-là il voulut la voir en personne et voilà comment la lettre de remerciment en et arriver là:
"Chère Lady,
Vous ne savez pas qui je suis, et moi je ne sais pas qui vous êtes. Seulement, j'aimerais vous rencontrer, juste une fois. Notre lieu de rendez-vous, je l'ai choisit : le cimetière de la ville. Venez y dans 3 jours. Si vous ne venez pas, je vous le ferai payer comme il se doit, car je suis au courant de votre véritable nature, et j'ai toutes les clés en main. Alors, vous avez intérêt à venir, sinon...
Bien cordialement,
Celui qui vous à écrit..."

Fin du Flash Back de l'inconnu:



Un jour de beau temps, une personne était étalé sur une pierres du cimetière comme si de rien était en train de dormir paisiblement sous le soleil.
Soudain quelque chose vaint perturber son sommeil, il se réveilla brusquement et vit une jeune fille au cheveux noir de jais qui brillait sous le soleil:

-Oh ce n'est qu'un humain rien de plus... puis se stoppa nette.

Il remarqua quelque chose chez cette jeune fille qu'il avait déjà sentie avant mais cette fois-ci il en était sûr.

-J'en était sûr tu es bien..un vampire. Quel horreur un vampire la race la plus détestable après les démons. *l'inconnu jetta un regard dégouter sur la jeune fille qui n'en fut pas moins choqué par ses paroles déplaisantes*


avatar
Invité

Invité



Dim 2 Oct 2011 - 16:05
Mila avait bousculé un grand homme aux cheveux gris très longs, qui cachaient ses yeux. Il avait pourtant l'air de la regarder, mais elle ne savait pas trop...
Elle eu alors une sensation étrange. Cet homme qu'elle avait percuté... n'était pas ordinaire. Mais seulement, elle n'arrivait pas trop à déterminer la vraie nature de cet homme, car ses yeux n'étaient pas visibles. Mila pouvait savoir la nature de chaque individus qu'elle croisait rien qu'en regardant dans leurs yeux. Mais là, c'était purement impossible. L'homme la regardait tout de même, parlant en même temps.

-Oh ce n'est qu'un humain rien de plus...

Puis bizarrement, il se stoppa. Mila avait là la preuve qu'il n'était pas un humain, mais un autre être... Mais lequel ? Elle ne le savait pas trop, mais elle voulait le savoir. Elle n'aimait pas ne pas savoir ce qu'elle voulait, c'était une partie de son caractère. Elle le regarda étonnée, attendant peut être autre chose de la part de l'homme stoppé.

-J'en était sûr tu es bien..un vampire. Quel horreur un vampire la race la plus détestable après les démons.

Elle fut encore plus étonnée par ces paroles. Comment ? Comment avait-il su avant même qu'elle ne parle vraiment ? Elle fronça les sourcils, n'aimant pas trop les paroles sorties de la bouche de l'individu qui se trouvait devant elle.

-Je vous demande pardon ? Vous osez dire ça, alors que vous aussi, vous n'êtes pas humain ? D'ailleurs, qu'êtes-vous, monsieur ?

Elle le regarda, le fixant. Elle voulait voir si elle ne pouvait pas voir juste un tout petit bout de ses yeux, mais elle n'en voyait pas même un cil. Puis elle se rappela du pourquoi elle était ici. Elle demanda alors, l'air intrigué.

-Mais alors, c'est bien vous qui m'avez envoyé cette lettre ?

Tout en parlant, elle sortit la lettre d'une des poches de sa robe, et la lui montra. Elle pensa bien que c'était lui, mais elle voulait en être certaine à cent pour cent...


avatar
Hye-ri


Messages : 154
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 19
Localisation : Dans un cimetière à côté d'Undy


Ven 7 Oct 2011 - 14:24
Après avoir entendu ces paroles quelques peu déplaisante la vampire répondit d'un ton agacer.

-Je vous demande pardon ? Vous osez dire ça, alors que vous aussi, vous n'êtes pas humain ? D'ailleurs, qu'êtes-vous, monsieur ?


L'inconnu savait que ses paroles déplairait à son interlocutrice et n'en fut pas moins surpris de sa réaction.

-Quelle horreur. Ne t'approche pas de moi avec ton odeur infâme de vampire *met la main sur sa bouche*. Certes je ne suis pas un humain mais je suis au moins 1000 fois mieux que vous les vampires qui vous nourrissez de vos victimes pour vivre.

L'inconnu vit la vampire le regarder fixement tout en cherchant la moindre trace de ses yeux, même rien qu'un battement de cil...mais rien du tout.

-Alors tu essayes de chercher mes yeux n'est ce pas? Dommage pour toi tu ne les verras jamais..

La vampire se souvint de la raison du pourquoi elle était venu dans ce cimetière.

-Mais alors, c'est bien vous qui m'avez envoyé cette lettre ?


Tout en parlant, elle sortit la lettre d'une des poches de sa robe, et la lui montra.


L'inconnu l'a regarda stupéfait.

-Moi j'aurais envoyer une lettre à une vampire...sa m'étonnerait...mais si ma mémoire est bonne, il me semble bien avoir envoyer une lettre à quelqu'un mais elle date d'au moins 7-8 ans en arrière.

La vampire se rendit compte que cela ne pouvait pas être lui qui lui avait envoyer la lettre car elle avait reçu la lettre quelques semaines auparavant, mais était quand même intriguer par la personne à qui l'inconnu avait envoyer la lettre.

-Excusez-moi alors il me semble que je me soit tromper, mais puis-je savoir la personne à qui vous l'avez envoyer?

Même si l'inconnu n'aimer pas les vampires il n'y vit pas d’inconvénient.

-Eh bien je l'ai envoyer à une petite fille âgée de 6-7 ans à l'époque elle doit bien en avoir 12-13 maintenant avec de très beau cheveux blond comme les vôtres il me semble.
Elle habite un grand manoir non loin d'ici mais pour y accéder il faut passer une forêt....


L'inconnu s'arrêta sans raison apparente et s’effondra sur le sol avant d'avoir fini sa phrase comme si il était plonger dans un coma.


Contenu sponsorisé




 

La vie ne tient que sur un fil... (PV : Undy)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il y a deux types d'hommes : celui qui tient le blaster et celui qui creuse ... toi ... tu creuses. [ FB Kyrayc / Nyssa / Jilano ]
» quelque chose qui me tient a coeur
» « Une chanson ça tient un peu de la magie » • Seungho&Saera
» Le Grand Jeu des Enigmes
» Répliques cultes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le cimetière général :: Topics de RPG abandonnés-