AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion      

Partagez | 
 

 Condamnée au néant



avatar
Invité

Invité



Jeu 3 Nov 2011 - 15:05

Prologue



Le temps était à l'orage ce jour là. La pluie n'avait pas cessé de tomber et provoquait des crevasses emplit d'eau sur le routes. Les londoniens, eux, n'arpentaient pas les rues de la ville comme à leur habitude et restaient à l'abri enfermés chez eux. Pourtant dans les bois non loin d'un manoir, le corps d'une jeune femme est inerte. Il baigne dans une flaque de sang mélangé à de l'eau boueuse de la pluie. Des images horribles revînt à la mémoire de la victime. Courant dans ces bois pour sauver sa misérable vie, la jeune fille est poursuivie par un groupe d'hommes habillés de noir et malfaisants. Même le Seigneur des ténèbres rejetterai ces immondes personnes. L'un d'eux la rattrapa et la coinça entre lui et un chêne millénaire. Essoufflée la proie se débattait, elle savait que c'était perdu d'avance mais la jeune fille essaya par tout les moyens de repousser son prédateur. La brute se colla à elle et lui siffla à son oreille en l'empoignant par la gorge :

-Soit gentille belle créature. Fait nous plaisir montre nous ton monde...

A la place des yeux, les hommes avaient des rubis qui luisaient dans l'obscurité.

-Non laissez-moi, supplia la jeune fille.
-Tu avais promis de m'appartenir. Alors paye...

Hurlant de souffrance, la jeune femme se réveilla en larmes. Elle avait mal, tellement mal... On lui avait dérobé sa vie, son honneur et tout ce qu'elle avait possédé jadis. Comme morte, la jeune victime marcha longtemps avant de perdre connaissance sur ce qui ressemblait à une route. Lors de son moment d'épuisement, la pauvre victime eu son champ de vision se troubler et pouvait entendre une calèche arrivée. Malheureusement, elle n'avait plus de force à revendre et n'avait plus le goût de vivre. Cependant, quand il fut à proximité, le coché arrêta la voiture et en descendit afin de voir ce qu'il se trouvait étendu au milieux de la route.

-Qu'es-qu'il se passe, demanda une voix féminine.
-C'est une jeune femme, Mademoiselle, répondit le coché. On dirait qu'elle a eu des problèmes...

C'est alors qu'Elora, la pauvre victime, fut emporté part la fatigue. Elle sentait vaguement qu'on la portait puis, plus rien... Le néant tournait autours d'elle. Une image bien étrange se forma. Son visage... Ses yeux... Un frisson la parcourra. Que devenait-il ? Bien des années auparavant, ils avaient été séparé de force. Elle se retrouva puni à mort pour l'avoir fréquenté et lui avait attiré les foudres des siens. Une larme roula sur une de ses joues, car le destin ne leur avait pas permis de le revoir. Même si l'un jour ils se révéraient, ces deux êtres ne pouvaient plus être ensemble pour l'éternité. Elora était condamnée au néant... Elle avait nourrit l'espoir de le revoir, mais ce temps était maintenant révolu.



Une chaleur réchauffait son corps qui fut humide il y a quelques temps. D'abord floutée, puis nette, sa vision refléta un dessus de lit en baldaquin rose pâle. Où se trouvait-elle ? Qui l'avait recueilli ? Es-ce Lady Elgins qui l'a retrouvé ? Une jeune fille avec de longs cheveux blonds bouclés maintenue en deux couettes, s'approcha du lit et se pencha au-dessus d'Elora.


-Cà va ? Tu vas bien, demanda-t-elle.

C'était un nouveau visage qui apparaissait à la jeune femme. Sans dire quoique ce soit et la mort dans l'âme, Elora regarda autour d'elle comme si elle était désorientée.

-Ne t'en fais pas. Tu es en sécurité, ici, ajouta la jeune fille blonde. Tu as l'air complètement perdu. Comment t'appelles-tu ?

Voyant que la victime ne répondait pas, elle reprit avec un magnifique sourire.

-Je m'appelle Elizabeth de Midford.

Elizabeth... Ce nom lui revient doucement en mémoire. N'était-elle pas marquise ? Qu'importe.

-Elora..., répondit la jeune femme comme si son âme était parti pour toujours. Domestique de Lady Elgins.

Cette nouvelle fit sursauter Elizabeth et semblait être affectée avant de se reprendre.

-Elora ? Et bien appelle-moi Lizzie. Tu peux rester ici, le temps que tu voudra. Mais pour l'heure repose-toi.

La domestique des Elgins regarda dans le vague la marquise et acquiesça légèrement avant de refermer ses yeux. Sans bruit, Lizzie quitta la chambre. Les images sombres de ce qu'elle avait vécue dans ces bois lui revint. Elora se recroquevilla et laissa de nouvelles larmes l'envahir....

_______________________________

[Prologue court, mais mets dans le bain de l'histoire. Prochain épisode à ne pas rater : Chapitre 1 : Elora Elgins la duchesse et nouvelle amie de Lizzie.]


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Jeu 3 Nov 2011 - 16:14
Très bon début, vivement la suite pour voir comment Elora va s'en sortir dans son calvaire sous bonne garde par Lizzie ^^
 

Condamnée au néant

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Roro Nelson condamné aux Etats-Unis ne peut pas retourner en Haïti
» Journal du Dernier jour d'un Condamné ?
» Condamnés à la fosse !
» Le poids et le nombre des deportes pour 2006
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le cimetière général :: Les topics abandonnés-