AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion      

Partagez | 
 

 Un doux réveil... [ PV Alois II ]

Aller à la page : Précédent  1, 2


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Jeu 29 Déc 2011 - 18:35


- Je pense que… Vu ton état, c’est fichu pour le théâtre, rentrons…


Alois II hocha la tête pour acquiescer à la demande de Ciel II, ce dernier posant un genou au sol, l’embrassant tout en passant ses mains sous ses genoux afin de le soulever comme une princesse, frottant son visage contre le sien, prenant garde à ce que le manteau créé par Alois II reste sur ses épaules afin qu’il n’attrape pas loin. Il l’emmena ainsi à l’opposé de leur direction de sortir pour retourner au manoir.
Alois II était peiné d’avoir gâché cette sortie alors que tout irait pu bien se passer, malheureusement, il n’avait pas supporté la nouvelle du départ futur de Ciel II.
Il profita de leur rentrée à son manoir pour fermer les yeux, essayé de se détendre, en s’accrochant de plus en plus à Ciel II afin de faire passer son état qu’il ne voulait pas que son amant voit. Quand il rouvrit les yeux, l’adolescent leva le regard vers Ciel II, un petit sourire sincère joyeux aux lèvres.



avatar
Ciel Phantomhive II


Messages : 116
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Dans les nuages ...


Jeu 29 Déc 2011 - 21:41
Le voyage ne fut pas bien long, il n’était qu’a quelques minutes du manoir, et pas un mot ne fut prononcer sur le trajet, même les oiseaux n’osait plus chanter leur douce mélodie du matin pour laisser place à la lueur du soleil qui, d’un seul rayon, provoqua des reflets rouge dans les yeux du jeune Phantomhive qui les referma immédiatement.
Par la simple penser, il fit en sorte que les grilles du manoir Trancy s’ouvre pour qu’ils passent, puis qu’elles se referment pour que plus personnes ne vienne et qu’ils soient un peu tranquille. Il rentra donc dans l’immense bâtiment, regardant autour de lui, bizarrement, il ne trouvait pas du tout Alois II lourd, pourtant c’était son ainée et il était plus grand que lui, voilà un des atouts des démons : une force sans limite…
Le jeune démon remarqua un sentiment de peine chez Alois II, surement parce qu’il ne pourrait pas passer un moment agréable en ville mais, cela importait peu à Ciel II pour le moment, il s’inquiétait pour son amant, et au diable ces sorti de nobles tant qu’il pouvait rester avec son ange. Il regarda Alois II fermer les yeux pour sans doute essayer une tentative de détente en s’accrochant de plus en plus à son amant, Ciel II. Ce dernier ne dit rien sur le coup, il le sera juste plus contre lui, planter la, dans le rez-de-chaussée du manoir Trancy. Quand le blondinet rouvrit les yeux, il regarda vers Ciel II, qui put apercevoir les yeux bleus de son amour, et lui fit un petit sourire sincère et joyeux. Il lui répondit par un autre sourire, regardant autour de lui, se souvenant légèrement de la visite guidée d’Alois II, il le conduisit au salon, avec un peu de peine et l’allongea sur le canapé après lui avoir doucement retiré le manteau qu’il posa sur le dossier du fauteuil. Se mettant accroupi à côté de lui, passant une main dans les blonds cheveux du garçon.



- Aller, repose toi, ce sera pour une autre fois le théâtre… Ça ne fait rien…


Par la suite, il prit une expression rêveuse et pensive à la fois, aucun moyen de savoir à quoi il songer, mais cela ne dura que quelques minutes. Toujours caressant les cheveux du blondinet.
" Merci… " murmura-t-il par la penser...

---------------------------------------------------------


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Ven 30 Déc 2011 - 12:12

Ciel II lui rendit tendrement le sourire dès qu’Alois II ouvrit les yeux, lui jetant son magnifique regard. Il regarda par la suite autour de lui, la visite guidée du Sorcier des Illusions portant ses fruits dans une telle situation. Sans peine, de ce fait, l’adolescent le conduisit au salon, le posant avec un peu de difficulté sur le canapé lui ayant retiré son manteau avant qu’il installa sur le dossier d’un fauteuil, se mettant, dès son geste fini, accroupit à côté de lui, lui caressant les cheveux. Lui déclarant tout doucement :


- Allez, repose toi, ce sera pour une autre fois le théâtre… Ça ne fait rien…

Le visage de l’ancien comte prit par la suite une expression rêveuse tout en étant pensive, Alois II continuant de le regarder en silence après avoir hoché la tête suite à son conseil, se demandait à quoi il pensait. Fermant les yeux, il ronronna sous les caresses que lui faisait Ciel II, entendant brusquement dans la pensée du jeune homme dans un murmure :

" Merci… "

Sans doute un merci pour avoir agréer à la « demande de mariage ».
Alois II passa une main dans les cheveux de Ciel II, faisant apparaître deux bagues en forme de papillon doré afin de concrétiser davantage cette promesse, et malgré ses yeux fermés, il lui mit doucement la bague au doigt, mettant l’autre dans sa main. Il se détendit davantage, murmurant dans un mi-sommeil :


- Je t’aime Ciel II…


avatar
Ciel Phantomhive II


Messages : 116
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Dans les nuages ...


Ven 30 Déc 2011 - 13:27
" Merci… "

Un merci bien sincère, un merci d’être là, avec lui, en vie, mêle si il n’allait pas si bien que ça. Un merci pour l’amour qu’il lui portait, un merci pour ne l’avoir jamais abandonné, mais aussi un merci de gratitude de l’avoir accepté tel qu’il était, même sans ses titres de noblesse.
Le Comte Trancy passa délicatement une main dans les cheveux de Ciel II, les yeux de ce dernier s’écarquillèrent de surprise, ses joues viraient au rose… Alois II fit apparaître deux bagues en forme de papillon doré que le jeune démon regarda avec surprise : Alois II était-il donc si presser que ça ? Ils avaient pourtant l’éternité devant eux… Oh, et puis, après tout… Au diable l’éternité, tout de suite, c’était parfait aux yeux du jeune Phantomhive… Malgré ses yeux fermés, l’ange blond mit doucement la bague à son doigt, mettant l’autre dans la main de son amant qui fit pareille quelques secondes plus tard.
Alois II se détendit davantage, murmurant dans un mi- sommeil :


- Je t’aime Ciel II…

Le démon attrapa la main de son amant qui était posé dans ses cheveux pour la serrer entre ses paumes. Allant déposer un tendre baiser sur les lèvres de son compagnon, gage d’amour éternel, preuves que pendant ses deux longs mois, il ne l’oublierait pas. Trop sensible à cette pensé, une larme coula sur sa joue mais il l’a fit disparaitre d’un coup de manche, encore une chance que Aloïs II avait les yeux fermer… Il finit le baiser de ce geste.
Il lui répondit d’une douce voix, pas celle du comte, pas celle du démon, celle du garçon amoureux qu’il était.


- Je vous aime Aloïs II, et ça, ce sera le cas toute ma vie…

Avec Aloïs II, Ciel II était transformé, pas une once d’ennui, pas une seule réaction positive depuis sa rencontre… Mais une chose sure : trop tard, il ne pouvait plus se passer de lui maintenant, l’amour qu’il lui portait était bien trop fort, au point que lui-même en suffoquer parfois, il donnerais sa vie pour son amant désormais, et ça, quoi qu’il advienne.

---------------------------------------------------------


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Ven 30 Déc 2011 - 15:26

Un merci de remerciement, de reconnaissance, qui lui allait droit au cœur.
Ayant fermé les yeux, Alois II ne pouvait pas distinguer la réaction de Ciel II, et s’était entreprit de mettre en œuvre la preuve concrète de leur promesse.
Il sentit dans ses yeux fermés la sensation de la bague mise par son amant après l’avoir fait au concerné. Après lui avait déclaré ses mots d’amour, Ciel II lui attrapa la main qu’il avait posé sur ses cheveux afin de la serrer dans ses paumes. L’adolescent lui déposa un doux baiser sur ses lèvres en tant que gage d’amour qui valait pour l’éternité.
Une façon indirecte de lui dire que pendant son absence, il ne l’oublierait pas.
Alois II sentit un contact d’une manche de Ciel II sur son propre visage, apparemment, il avait pleuré, sentant le baiser se finir en même temps que ce geste.
Ciel II lui répondit, la personne amoureux parlant à travers de sa voix :


- Je vous aime Aloïs II, et ça, ce sera le cas toute ma vie…

Alois II sourit, assurant :

- L’éternité ne nous séparera jamais.

Il s’était encore plus détendu, sa voix étant celle du cœur, entièrement sincère.
Alois II ne pouvait pas s’imaginer vivre sans Ciel II maintenant, il ne voulait pas qu’il désire faire sa vie avec un autre, ni qu’il se décide du jour de lendemain de l’abandonner, et il ne redoutait plus que tout qu’il puisse vivre malheureux ou mourir.
Sur ses mots, il élargit son sourire avant de s’endormir malgré lui, la fatigue de son état précédent en étant la cause. Alois II aurait pourtant tellement aimé resté éveillé, profité encore de la présence de Ciel II temps qu’il était encore là…



avatar
Ciel Phantomhive II


Messages : 116
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Dans les nuages ...


Ven 30 Déc 2011 - 21:03
Alois II sourit, assurant :

- L’éternité ne nous séparera jamais.

Le jeune comte s’était encore plus détendu, sa voix étant celle du cœur, entièrement sincère.
Sur ses mots, le jeune homme élargit son sourire avant de s’endormir malgré lui, surement à cause de la fatigue de son état précédent. Alois II aurait sans doute pourtant aimé resté éveillé, profité encore de la présence de Ciel II temps qu’il était encore là…
Quand le jeune démon se rendit compte du sommeil de son amant, il laissa un soupir s’échapper de sa bouche, Aloïs II n’était pas le seul à être fatigué apparemment… Il alla s’assoir sur une chaise non loin de là, continuant à veiller sur son ange. Se repassant un peu le souvenir de ce début de matinée dans sa tête, se souvenant de sa pâleur ancienne en soignant son amoureux, il regarda sa main qui était prise de tremblements et soupira avant de passer ses mains dans ses cheveux pour si appuyer. Tout en s’assurant que son bien aimée était encore endormit, il fit apparaitre un verre de sang, le dévisagea comme si c’était un être vivant et se boucha le nez. Il avala toute la contenance su verre d’une traite, sans en sentir le gout pour enfin faire disparaitre le verre par la penser en s’essuyant la bouche. Ce qui était peu commun chez Ciel II, c’est que les démons étaient obliger de boire du sang pour survire et qu’ils aimaient ça, mais lui, il s’en passerait bien…
Il allait donc, à présent, passer les prochaines heures à attendre le réveil d’Aloïs II ou encore, à regarder sa nouvelle bague qui remplacerait les autres…


---------------------------------------------------------


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Sam 31 Déc 2011 - 14:54

Alois II se réveilla quelques heures plus tard, l’esprit désormais en place, le sommeil ayant apaisé tous ses bouleversements moraux. Il leva la tête vers Ciel II, son amour.
Quelques jours, et il ne serait plus là…Alois II devant faire avec cette solitude et cette douleur interne qui allait le dévorer de l’intérieur. Du courage, il allait en avoir besoin.
D’un calmant, de manière irréfutable ! Il n’allait pas pouvoir rester dans son manoir pendant deux mois à se contenter d’attendre, cela le rendrait fou, lui ferait regretter d’être encore en vie. Le Purgatoire ne lui suffirait guère à se défouler suffisamment, pas dans l’état de folie dans lequel il sera, et même en prenant sur lui, il ignorait s’il arriverait à se calmer…
Deux mois de souffrance inévitables l’attendaient…
Il ne pouvait rien y faire, accepter de le supporter, d’essayer de l’encaisser…
Alois II ne pouvait pas s’en empêcher d’y penser alors que Ciel II encore là, toutefois, il devait faire le point sur ce ses futurs réactions, sur comment il allait faire pour tenir.
Une chose était sûre, il n’allait pas rester continuellement dans son manoir.
Ensuite, il aurait besoin de beaucoup de chocolats, une immense tonne, sinon il risquerait de s’enfermer dans l’alcool.
Enfin, il serait d’une humeur massacrante, énervée, ne faisant aucun cadeau à personne, et au retour de Ciel II, deviendrait plus strict sur ses propres choix et sur les sentiments qu’il voudra bien montrer. Un retour en conséquence de la douleur que la solitude qu’il aura ressentit.
C’était trop tard pour un retour en arrière maintenant qu’il avait sombré dans un état de perdition il y avait quelques minutes, maintenant qu’il savait que Ciel II partirait sans qu’on puisse y faire quoi que ce soit…

Alois II espérait vivement que Ciel II parvient au bout de son objectif, et si, malgré son départ, il n’arrivait pas à arranger la situation et que cela coulait en faillite, Alois II aurait la rage…il ne mettait pas de côté une telle possibilité bien qu’il voulait qu’elle ne se produise pas. La haine mélangée à de la colère provoquée par ses douleurs le consumerait tout entier.
Il en deviendrait agressif, méprisant.
Il ne tenait que sur un fil fin d’araignée, celui de la stabilité, qui pouvait faillir à tout moment désormais que son cœur n’était plus protégé. Soit la folie, soit la mort. Plus aucun choix.
L’intérieur d’Alois II avait eut raison de lui-même, il devait se faire à cette vérité cruelle et l’enlacer avec tendresse et élégance afin de ne pas davantage s’écorcher.
Quels drôles de pensées pour l’adolescent…
Alois II n’allait vraiment pas bien moralement ces derniers temps, bien qu’il en donne l’illusion. Il n’allait jamais bien sans mentir. 15 ans…il avait eut 15 ans il n’y avait pas longtemps, l’adolescent s’était juré d’être heureux et de renfermer tout son passé noir derrière lui. Il avait exécuté sa promesse en partie, car à peine avait-il était heureux, qu’il redevait souffrir à nouveau. Que cela l’agace, l’énervait…
Encore une chance, encore du temps…Ces deux derniers mois seraient les derniers auquel il devrait goûter au malheur, ensuite il s’arrangerait pour ne plus souffrir ainsi. Il ne le supporterait pas. Naturellement, il n’effacerait point ses promesses qu’il avait érigées.
Une promesse était une promesse.

Il regarda Ciel II, à nouveau, s’accrochant à sa manche, se collant contre lui.
Si seulement il ne pouvait pas partir…
Profiter, profiter de ces derniers jours, qu’ils soient les plus fabuleux avant une lente attente qui serait une torture…
La folie, Alois II retenu sa folie à cet instant, son idée de tout faire exploser à travers les Enfers…Sa haine envers tous ne devait pas réapparaître, il n’y avait aucune raison pour que ça soit le cas. Il devait parler, oui, parler afin de se contrôler, d’exaucer, d’en profiter avant de se faire dévorer :


- Salut Ciel II !


avatar
Ciel Phantomhive II


Messages : 116
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Dans les nuages ...


Dim 1 Jan 2012 - 17:38
A son réveil, Aloïs II posa son regard sur le visage de son amant, Ciel II, donc il avait fait l’éternel promesse d’aimer et de protéger jusqu’à sa mort, sans doute. Il lui attrapa doucement sa manche de gilets, le brun se levant et se mettant plus près de lui, le blond se rapprocha de son bien aimé.

- Salut Ciel II !

Le démon le regarda tendrement, ne voulant pas le brusquer car il venait de sortir d’un long sommeil. Il lui caressa le visage, profitant un peu de lui, avant de partir dans quelques heures maintenant. S’il fallait profiter de sa présence, il fallait le faire avant, il n’avait plus vraiment le temps…

- Re-bonjours Aloïs II … J’espère que tu as bien dormis …

On put nettement constater une baisse de morale dans les parole de Ciel II, il n’y avait pas que les autres qui regretterais son malheureux dépars, lui aussi ne voulais pas partir, mais pour ses propres raison, il voulait le faire, coute que coute… Il soupira silencieusement…. Il avait déjà commencé à faire ses bagages mais, il ne se faisait pas à l’idée de les finir et clôturer ses valises… Il emportait avec lui toute sorte de choses : vêtement, accessoires divers, livres… mais aussi, des photos de ses proches, des choses qu’il leurs avait offert, les objets se rapportant à des beau souvenir avec eux. Il n’avait même pas encore eu le temps de réparé son violon donc, il ne l’emmènerait pas, et de toute façon, il savait déjà à quoi s’attendre : travail, repas, travail, repas… Il passerait surement pas mal de nuit blanche car, il s’était mis en tête de revenir au bout de un mois même. Chose qu’il n’avait dit à personne, bref, il travaillerait plus que prévus pour revenir plus vite que prévus, et Ciel III, sa création, irait l’aider un ou deux jour dans le mois pour lui réduite le travail.

- J’espère que… Tu as bien dormit…

---------------------------------------------------------


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Lun 2 Jan 2012 - 11:47

Ciel II le regarda tendrement à son réveil, lui caressant tendrement le visage.

- Re-bonjours Aloïs II … J’espère que tu as bien dormis

Le ton de sa voix informait qu’il avait été démotivé entre temps de devoir partit, bien qu’il ne pouvait rien faire contre. Il entendit un soupir silencieux, répétant :

- J’espère que… Tu as bien dormis…

Alois II hocha la tête après un petit instant de réflexion sur la question.
Il serra Ciel II contre lui, tout en lui murmurant, ne trouvant rien d’autre à dire :


- Fait un bon voyage Ciel II…j’essayerai de supporter le poids de ton absence…je t’aime…


avatar
Ciel Phantomhive II


Messages : 116
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Dans les nuages ...


Lun 2 Jan 2012 - 16:33
En voyant son amant dans cet état de déprime passagères, le comte serra Ciel II contre lui, tout en lui murmurant, ne trouvant rien d’autre à dire :

- Fait un bon voyage Ciel II…j’essayerai de supporter le poids de ton absence…je t’aime…

Dans un dernier espoir, le jeune démon se colla contre son amoureux en sanglotant légèrement, profitant de ces dernier instant avec lui, cela devais bien arriver.

- Aloïs II... Je dois partir maintenant …

Il avait pris un air terriblement désespéré, le regard cacher par sa frange mais, surement était-il vide de tristesse… On ne l’avait plu vu comme ça depuis la mort de ses parents, non, on ne l’avait jamais vu comme tel…

- Excuse-moi Aloïs II… Je sais que... Tu aurais préféré que je reste... Que je fasse plus attention à toi… Je n’ai pas toujours été parfais mais… Je tenais à te dire que… Je t’aime comme un dingue… Et ça… Ca n’a pas de prit, t’en pis si on me punit…

Il se retira de l’étreinte de son amant, tête baissé, cachant son regard surement plein de larmes près à couler .


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Lun 2 Jan 2012 - 17:17

Alois II hocha la tête, ainsi dont l'heure du départ était déjà là. Il embrassa une dernière fois Ciel II après ses paroles, prenant un air triste par la suite, très renfermé. Quand il le sentit partir de son étreinte, il ne savait plus comment réagir.
Les deux mois avaient commencé, deux mois de malheur, deux mois horrible....
Il n'avait trouvé qu'une chose à faire face à ces dires : hocher la tête. Il n'arrivait plus à parler.

Il espérait le revoir rapidement, que ce temps qui les séparait passe vite.
C'était tout ce qui lui importait...



avatar
Ciel Phantomhive II


Messages : 116
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 21
Localisation : Dans les nuages ...


Mar 3 Jan 2012 - 7:09
Ciel II recula doucement, posant une main sur les yeux de Aloïs II pour lui fermer et l’embrasser doucement encore une fois, lui murmurant qu’il l’aime à l’oreille, ne volant pas qu’il le vois partir dans cette état pitoyable, il était déjà pratiquement en larme mais, il devrait tenir maximum un mois et demi avant de revoir son bien aimé…
Il fit apparaitre ses bagage, ciel III était déjà la, il regarda une dernière fois Aloïs II, tendrement, et se retourna pour passer le seuil de la porte …


- Je reviens vite… Je t’aime…

On ne put voir que son ombre monter dans la calèche, rien de plus…

---------------------------------------------------------


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Mer 4 Jan 2012 - 13:28

Ciel II se recula doucement, Alois II ne pouvant plus fuir devant cette réalité qu’il allait vraiment partir, qu’il allait se retrouver seul pendant deux mois dans son manoir…
Il posa une main sur ses yeux qu’il retira, même si cela lui faisait atrocement mal, cela allait être son fardeau de douleur pendant toute son absence…Il l’embrassa tendrement, celui-ci s’investissant aussi dans le baiser. Il l’entendit lui murmurer qu’il l’aimait, ce qui lui fit décrocher un sourire triste et à la fois heureux. Alois II le regarda, ayant enlevé sa main : un état vraiment faible physiquement, à la limite des larmes…
Il entendit un bruit, suivit de l’apparition des bagages, Ciel II regardant tendrement une dernière fois Alois II avant de partir par la grande porte qu’il s’ouvrit, ayant remarqué la présence de Ciel III d’un coup d’œil. Ciel II assura calmement tandis qu’il partait, Alois II le suivant silencieusement :


- Je reviens vite… Je t’aime…

Il entra dans une calèche, cette dernière partant peu après bien assez vite, trop vite pour l’adolescent…Ciel II était partit…
Alois II regarda autour de lui, avant d’hurler, un hurlement de désespoir, regardant autour de lui où tout paraissait vide, muet, fade…Alois II ferma la porte d’entrée, serrant les dents pour se retenir de devenir fou. Sa douleur interne était revenue, celle de sa phobie encore plus.
Il avait un regard méconnaissable, sombre, meurtrier. Des larmes perlèrent le sol.
D’un geste vif, il s’enferma dans sa chambre, pleurant à chaudes larmes pendant une heure…puis deux…trois…quatre…cinq…cela continua quasiment toute la fin de journée, où il en sortit avec une véritable tête anéantit tout en étant impassible, les yeux rouges tellement qu’il avait pleuré, le bruit des horloges étant le seul bruit dans ce vide immense.
N’en pouvant plus de ce tic tac incessant, il disparut dans un tourbillon de papillon doré, un regard triste exprimant qu’il se retenait de s’effacer à jamais…



Contenu sponsorisé




 

Un doux réveil... [ PV Alois II ]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le réveil le plus doux du monde [PV: James, Luciano, Renshu, Cassiopée, Matt]
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Cheveux doux et brillants
» Honor's Veil : les phoenix !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le cimetière général :: Topics de RPG abandonnés-