AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  RechercherRechercher  GroupesGroupes  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion      

Partagez | 
 

 Promenade (pour Mila)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Mar 14 Juin 2011 - 20:20
Alois II voguait dans les jardins sans trop de but, son gémeau à côté de lui, qu’il collait du bras, véritablement heureux d’être avec son gémeau. Ils attendaient la présence d’une personne quelconque. L’important pour eux, c’était de tuer leur ennui.


avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 14:18
Mila les vit et s'approcha d'eux timidement, ne sachant pas trop quoi dire. Elle leur dit d'une voix timide:
-Euh... Bonjour, comment allez-vous?


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Mer 15 Juin 2011 - 16:33
« Bonjour ! Nous allons très bien ! » Fit Alois II en allant directement inspecter du regard toute la beauté de Mila, comme si pour vérifier que c’était son genre.
Alois pour sa part regarda la scène dans une goutte manga, mais la salua du regard et par geste.


avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 17:04
Mila rendit le salut d'Alois car elle ne put dire mot. Elle était intimidée par Alois II qui la scrutait du regard. Elle était un peu génée:
-Euh... qu'il y a-t-il? Pourquoi me dévisagez-vous comme ça? Ai-je quelque chose sur la figure?


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Mer 15 Juin 2011 - 18:13
« Oh, j’aime bien te regarder c’est tout. Tu es toute mignonne dis-moi. »[/b] Fit Alois II d’une voix très sensuelle.
[b]« Alois II, calme, calme, calme. Ne vas pas déranger cette jolie demoiselle avec tes envies malsaines. »
Remarqua Alois.
Alois II bouda légèrement, ne pouvant contre-attaquer les dires de son gémeau et alla retourner s’installer près de son gémeau, qui s’inclina dans sa position assisse, déclarant :
« Alois Trancy, démon-ange, et mon gémeau Alois Trancy II même si à la base nous avons le même prénom, un humain mi-démon. Je tiens à dire tout de suite que je suis dotant plus angélique que ce démon à bouille d’ange. »
Alois II tira la langue comme seul commentaire en regardant son gémeau.


avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 18:23
Mila rougit un peu après les dires d'Alois II, et dit:
-Merci du compliment.
Elle continua:
-Mais il ne me dérange pas. J'ai rarement l'occasion de parler avec des gens car je suis assez timide. En plus, discuter avec des personnes aussi mignonne que vous, ça ne m'ait encore jamais arrivé alors non, il ne me dérange pas.


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Mer 15 Juin 2011 - 18:37
« Oh…» Fit Alois II intéressé avant de continuer « Que me vaux l’honneur de votre présence dans notre manoir, enfin dans MON manoir, gente demoiselle ? »
« Ne prêtez pas trop attention à ses airs mignons concernant mon gémeau. Il vous le ferait vite regretter tellement qu’il est timbré. »
« Va te faire, Alois, t’es tout aussi timbré que moi. »


avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 18:47
-Euh et bien... je voudrais vous demander si vous pouvez m'héberger chez vous car j'ai...
Sa voix commença à être moins claire:
-Pour tout vous dire, mes parents m'ont chassée de la maison pour je ne sais quelle raison, et donc depuis hier j'essaie de trouver quelqu'un pour m'héberger mais personne n'accepte. Je tente ma chance avec vous même si je sais que je n'en vaux pas la peine... Je ne suis qu'une fille normale alors que vous vous ètes des Comtes... Mais bon je n'ai rien à perdre alors je vous le demande...
Mila baissa la tête l'air honteuse d'avoir dit cela.


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Mer 15 Juin 2011 - 18:59
Alois II se tourna vers son gémeau, lui donnant l’honneur de répondre.
Par son regard, on pouvait déjà voir qu’il était d’accord.
Alois en effet déclara calmement dans un énorme sourire, mettant de côté l’étiquette du noble haut gradé tel que lui :

« Mais si, tu en vaux la peine. Je devine bien par tes paroles que tu sembles rechercher quelqu’un tout en essayant vainement d’être hébergé par nos collègues les nobles toujours aussi bien droits à ce que je vois. Nous avons bons être Comte, mon gémeau et moi, ça nous est pas tombé tout cuit dans le bec ! Si tu en savais un peu plus sur nous, tu en serais surprise. Tu peux me relever la tête sans crainte, je ne vais pas te manger. »
Sur ces derniers mots, il lui prit la main, la regardant calmement, les yeux bien lumineux.
«Bien sûr que tu peux rester chez nous. Alois II est assez dur à vivre, mais tu devrais vite t’y habituer et s’y faire à son comportement. Soit rassurée, je ne te demande rien en compassion. »
Alois II ne trouva rien à redire, à part dans un soupir :
« Même pour les gens normaux, notre réputation est très connue tellement qu’elle est minable…les Trancy, l'Araignée de la reine»


avatar
Invité

Invité



Mer 15 Juin 2011 - 19:15
Mila releva la tête, et on lisait bien sur son regard quelle était heureuse.
-Merci beaucoup. Moi qui pensait que j'allais encore me prendre un non en pleine figure... Merci encore.
Des larmes de joies coulaient sur ses joues.
-Je serai ravie d'apprendre à vous connaître. Je n'ai jamais été aussi heureuse de rencontrer des gens. J'espère ne pas trop vous déranger pendant que je serai présente chez vous. J'avais déjà entendue parler de vous, les Trancy, mais je ne savais pas qu'on vous surnommait "l'araignée de la reine". Pourquoi votre réputation est-elle, je vous cite, "minable"?


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Mer 15 Juin 2011 - 19:32
Alois eut un petit sourire heureux.

« Avec nous, tu seras servit dans ces termes. Oh que non, tu ne nous dérangeras pas tellement que nous essayons de feinter l’ennui toutes nos journées. De plus, c’est rare quand nous pouvons connaître les autres, et encore plus l’est quand nous en avons en cohabitation. Personnellement, tu es la première. »

« La deuxième , corrigea Alois II, je t’ai bien accepté toi quand monsieur Alois était en phase terminale de sa satanée malédiction. Oh, ça ne m’étonne guère que vous nous connaissait. Minable dans le fait que la plupart des nobles, je me corrige moi-même tous les nobles, désirent notre mort. Nous sommes le bouc émissaire de tous à cause de notre nom. En effet, l’ancien Comte Trancy s’était connu dans tous le pays dans les trafics mafieux, dont l’un était les trafics de jeune homme car cette ordure adorait les jeunes garçons de notre âge pour en faire des joujoux. A sa mort, les nobles n’espéraient aucun « héritier » afin de descendre définitivement la famille qui aurait fini dans les oubliettes. Ce qui n’a pas été le cas. »

« Même dans mon monde, termina Alois en baissant la tête attristé , vu qu’officiellement, je proviens d’un monde similaire dans lequel j’ai vécu le même passé de mon gémeau, cette réputation m’a collé. Pour notre statut, je suis l’homme à l’abattre à tout prix. Et on se foutent bien de ce que j'en pense moi. »


avatar
Invité

Invité



Jeu 16 Juin 2011 - 18:29
Mila eu un petit sourire.
-Vous vous ennuyez tant que ça? Mais je dois avouer qu'être Comte, ne doit pas être très amusant.
Et bien, je suis heureuse d'être la deuxième à cohabiter chez vous.

Sa voix changea:
-Ma mère m'avait déjà parler du trafic du précédent Comte Trancy, et je dois dire que quand ma mère me l'a dit, ça m'a répugné. Franchement, je ne veux pas dire, mais c'est vraiment horrible ce qu'il a fait! Mais pourquoi les nobles veulent tous votre mort, je veux dire, ils savent bien que vous n'êtes pas comme le précédent Comte Trancy non?


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Jeu 16 Juin 2011 - 18:51
Alois préféra bien baisser la tête, et resta muet, détournant la tête, faisant apercevoir quelques marques rouges de mains qui l’auraient précédemment étranglé, traces qui serait restées malgré le temps. Une trace de crocs au milieu de sa nuque se percevait, mais il n’était guère honteux de cela. Il se mordit la lèvre, laissant donc la parole à son gémeau qui ne fit pas prier, relevant bien la tête. Lui aussi avait une marque rouge au niveau de la gorge, mais plutôt plus forte, comme si on lui avait précédemment détruit les bronches et la trachée. Alois II parla très posément, d’une voix sensuelle et légèrement attristée :

« Oui, nous nous ennuyons tant que ça. Oh, être Comte, ça réclame un certain travail de base. Oui, tu as de quoi être heureuse, et mon gémeau n’a pas tord sur mon sujet. Tu t’habiteras vite à moi-même si je ne suis pas aussi clean que mon adorable et angélique gémeau. »

Il marqua un temps de pause, pour un soupir de courage, avant de dévoiler :

« Mon gémeau et moi provenons de ce trafic. A la base, nous n’étions rien d’autre que l’un de ses foutus joujoux du Comte. Que ça moi ou que ça mon gémeau, on a mit l’étiquette d’un joujou sexuel à vendre, dans lequel son avis ne comptait pas. Ce n’était pas rare de toute façon que pour l’instar d’une journée, il nous vendait à des nobles malsains afin de nous abuser. Quand nous avons prit la place du Comte, qui est mort dans mon monde, pour les nobles, nous avions encore notre réputation de jouet. Vu que le nom que nous avons hérité était maudit puisqu’on voulait la faire disparaître, les nobles complices de l’ancien Comte se sont donné une raison de nous tuer quand nous avons retirés ce foutu trafic de garçons. Nous avions dû dissuader les nobles dans leur ambition malsaine, mais en agissant ainsi, on s’est créer notre propre tombe. Vu que nous n’avions pas été dans leur jeu, ils rabattent sans cesse le moindre problème qui se déroule à Londres comme étant notre faute. Ils se moquent que ça soit vraiment de ma faute ou non. Ils nous ont catalogué comme étant « la plaie de la nation », et même si je les ai sous ma botte, un moindre geste d’inattention et ils nous tuent. »

Il se tut un instant, pour baisser la tête, avant de terminer :

« Avant de me décider à dominer les nobles, deux ont essayés de me tuer. Le premier m’a drogué pour vouloir m’abuser, mais la drogue a commencé à me tuer. Il est resté là à me voir agoniser sans rien dire alors qu’appelait de l’aide, n’arrivant plus à respirer. Le deuxième, c’était un soir alors que je sortais d’un restaurant. Etranglement par derrière avec la ceinture. J’ai failli y passer. Comme si tous les viols et les coups de cette ordure de Comte ne me suffisait pas….»

Alois II avait prononcé sa dernière phrase par colère, n’étant pas du genre à dire cela à n’importe quel inconnu.


avatar
Invité

Invité



Jeu 16 Juin 2011 - 19:33
Pendant qu'Alois II parlait, Mila fixait les marques dans le cou d'Alois. Elle ne pouvait détacher son regard de ces marques qui signifiaient tout le mal qu'avait put endurer Alois. Lorsque Alois II eu finit, elle baissa la tête, le regard dans le vide.
- Je comprends maintenant mais... j'ai du faire revenir de mauvais souvenirs... Je ne voulais pas... je devrais m'occuper de mes affaires ! Je suis trop curieuse, surtout qu'on vient de se rencontrer!
Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues.


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Jeu 16 Juin 2011 - 19:44
Alois releva la tête, la prenant dans ses bras, l’enlaçant bien tendrement et en la câlinant avec tendresse. Il ne décrocha toujours aucun mot, confirmant le fait qu’il ne voulait pas en parler.

« Je ne pense pas avoir dit tout ça à n’importe qui mais nous venons à peine de nous rencontrer. J’ai du flair, et je me doute bien que quand tu vas nous dire qui tu es, tu vas tout de suite comprendre. » Sourit Alois II. « Concernant ses mauvais souvenirs, ils le sont que pour Alois, qui a toujours du mal à accepter cette réalité des choses. Et puis, détrompe-toi, nos affaires ne sont qu’à nous, on est incapable de les gérer seuls. On se contente de survivre en espérant qu’un maigre monde ne nous rejettera pas. Je me permets maintenant de le demander, qui es-tu mademoiselle l’inconnue qui est ravie de nous voir mais qui nous le cache ? »


avatar
Invité

Invité



Jeu 16 Juin 2011 - 20:48
Mila appréciait d'avoir Alois qui l'enlacée. Ses caresses l'appaisaient, comme quand une mère caresse son enfant. La réponse qu'Alois II attendait, elle hésita à lui dire. Mais elle répondit, hésitante:
- Moi, je m'appelle Mila et je suis... non, si je te le dis tu ne me croiras pas. C'est tellement invraisemblable. Mais si tu veux vraiment savoir et l'accepter, je te le dirais...
Elle ne répondit rien d'autre.


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Jeu 16 Juin 2011 - 21:32
« Je suis prêt à tout entendre , baissa à son tour la tête Alois II en regardant du coin de l’œil son gémeau. A la base, je me croyais seul, l’unique Alois Trancy. Et j’apprends quand Claude, son ancien contractant démon des enfers trahit mon gémeau et le maudit parce que j’étais le pion de rechange, et étant humain, je serais dotant plus obéissant à ses désirs. En plus de cette vérité là, en tant que gémeau, je ne suis là que pour Alois, l’ange qui te câline en ce moment. Je ne suis que la représentation de sa partie chérie, et j’étais voué à disparaître et à tomber dans l’oubli dans mon boulot sera fini. Alors maintenant, je suis prêt à n’importe quelle surprise quelle soit positive ou mauvaise. »

Ses derniers mots eurent une tonalité assez sèche.

« Mon gémeau… prononça timidement Alois attristé tout en continuant de bien la câliner, est malade…une maladie cruelle de notre intérieur. Tout doucement, il meurt à petit feu…son corps se brûlant petit à petit…même s’il a des médicaments qui lui permettent de régénérer son intérieur mort qui se désintègre…ça prendra des années pour qu’il puisse guérir….»

La voix d’Alois tremblait à moitié dans ses dires, montrant bien que cela le faisait souffrir de voir ainsi son gémeau dans une telle agonie. Alois II se contenta d’un petit soupir presque de mauvaise humeur, ayant accepté cela assez fatalement.


avatar
Invité

Invité



Ven 17 Juin 2011 - 18:04
Mila fut attristée d'entendre ce que Alois II éprouvait, ce qu'il ressentait à cause de sa maladie. Lorsque Alois parla, elle sentit bien de la tristesse dans ses dires, elle voyait bien qu'il souffrait tout autant que son gémeau. Elle hésita à dire son identité, de peur qu'elle fasse souffrir encore plus car accepter la réalité, ce n'est pas donné à tout le monde. Mais après quelques secondes de répit, elle se lança.
- Bon, vu que tu es près à tout entendre, je vais te dire ce que tu veux savoir. Volià en fait, je m'appelle Mila Trancy, et je suis ta petite soeur. On ne s'était jamais vu avant, et je suis sûre que tu ignorais mon existence, comme moi qui ignorais la tienne jusqu'à maintenant. Nous avons été séparés lorsque je suis venue au monde, et ensuite j'ai été adoptée par une femme que j'appelle "maman" aujourd'hui. C'est elle qui m'a révélé ton existence, comme le fait qu'elle m'avait adopté...
Elle ne put dire autre chose, car les larmes commençaient à recouler.


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Ven 17 Juin 2011 - 18:28
Les deux Alois la regardèrent, montrant bien leur étonnement. Alois eut un petit sourire triste, tandis qu’Alois II préféra resta muet, confirmant bien en quelque sorte qu’eux n’avait pas eut le même sort. Toutefois Alois II parla après un temps d’absence :

« Non, nous ignorions même ton existence. Je sais que notre mère respective est morte peu après mon enlèvement, vu que tu as l’air plus jeune, peu après ma naissance. Ca va te paraître dingue, mais apparemment, d’après mes conclusions, je serais logiquement ton frère, mais curieusement, mon gémeau et moi, on a tous les deux étaient enlevés, appelles Jim Mcken et nos mères sont mortes par suicide. Nous avons le même passé ce qui fait que savoir qui est le bon est quasiment impossible. Mais pour nous, notre ancien « prénom » est déjà aux oubliettes. »

« Officiellement, nous n’avons aucune famille. Je refuse de croire que le Comte aurait pu être mon père, et mon gémeau rien qu’à cette idée en vomit. Nous avons passés tous les deux notre petite enfance dans la misère peu après que nos parents adoptifs dans le village où on était sont morts. Nous sommes devenus amis avec Luka, un petit garçon ayant la même vie pourrie que nous, et nous l’avons considéré comme notre petit frère. » Poursuivit Alois.


« Luka avait fait un pacte avec un démon des enfers afin de nous donner la possibilité de la liberté. C’est cela qui nous as mené en tant que joujou du Comte Trancy. Grâce à mes exploits, Luka est revenu, mais il vient rarement nous voir maintenant qu’il a l’apparence d’un gosse de quatorze ans. Il nous aime toujours comme étant son grand frère mais il veut découvrir le monde qu’il n’a pas pu voir quand il était enchaîné à l’esclavage noir. M’enfin bref, tout ça pour dire que tu as de la chance comparé à nous. Tu as un frère véritablement maudit, et ce jusqu’au cou et depuis la naissance. Alois a renoncé même à toute perspective de bonheur, au point de ne vivre que pour les autres. »
Termina Alois II.

Alois, voyant les larmes de Mila, les enleva tout doucement, agrandissant son sourire triste pour confirmer les dires de son gémeau. Dans son regard, on voyait bien que pour lui, c’était mieux comme ça, qu’il fallait mieux que ça soit lui le sacrifié qu’elle.
Les gémeaux avaient prouvés dans leur dire qu’il acceptait cette vérité là, mais que leur sœur devait se rendre compte de la chance qu’elle possédait en son existence, chance que les gémeaux n’étaient plus en mesure d’avoir, étant au point de non-retour d’une façon ou d’une autre.


avatar
Invité

Invité



Ven 17 Juin 2011 - 19:08
Mila fut elle aussi étonnée après les révélations des gémeaux. Elle ne savait pas ce qu'ils avaient pu endurer, et elle compris la chance qu'elle avait d'avoir été adopté et non enlevée comme son frère.
-Oh, je ne savais pas que vous aviez été enlevés... je suis désolée.
Elle continua.
-Oui, je suis plus jeune que vous, j'ai 13 ans. Nous avons du être séparés peu après ma naissance, vu que vous ne vous en souvenez pas. Je me demande pourquoi j'ai été adoptée alors que vous pas, c'est bizarre...


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Ven 17 Juin 2011 - 19:44
« Sans doute parce que notre existence était une gêne, et que nous enlever était une façon de nous faire disparaître. Ma mère nous aimait, sinon elle ne serait pas suicidée. Une chose est sûre : la société, elle, ne veut pas de nous. Depuis gamin, nous sommes rejetés de façon inlassablement. Ce que j’ai raconté sur le Comte, sur notre enfance ou sur Claude en est la preuve. Si je n’avais pas été là, mon gémeau serait mort suite à sa malédiction, et j’ai décidé de prendre son destin à sa place afin de le sauver. Les marques que tu vois sur ma gorge, ce sont les restes de mon meurtre par Claude. Il y a aussi une fine marque sur mon ventre. J’ai finis par accepter l’idée qu’on voudrait jamais de nous, que nous sommes bien « la plaie de la nation » et que notre existence même est un crime…» Avoua tristement Alois II.

Alois prit Mila par le bras, l’emmenant près de son gémeau, qui était d’un certain point de vue plus son frère que lui. Il acceptait une nouvelle fois d’être à part, comme étant celui qui avait usurpé son identité alors que c’était lui le gémeau créateur, lui qui avait façonné indirectement Alois II. Il dévoila d’une voix légèrement brisée :

« Notre vie n’est que souffrance…elle l’a toujours été… »


avatar
Invité

Invité



Ven 17 Juin 2011 - 20:55
Mila suivit Alois, sans savoir pourquoi il faisait ça.
-Alois, Alois II, je me demande lequel de vous deux est mon frère... Mais pourquoi vous et pas moi? C'est vrai, pourquoi est-ce que ce doit être vous qui souffrez alors que moi je n'ai rien. Ce n'est pas juste. J'aimerais tellement faire changer les choses, je voudrais que tous les nobles comprenent que vous êtes innocents, et que ce n'est pas à vous de souffrir... De toute façon si vous souffrez, alors moi aussi je souffre...


Dernière édition par Colorz le Mer 22 Juin 2011 - 20:34, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Ven 17 Juin 2011 - 21:09
« Logiquement, c’est moi. » Répondit calmement Alois II.

Il porta un regard sur son gémeau, qui se décala doucement, se sentant un peu de trop.
Alois II comprit à son expression d’excuse qu’il se sentait encore coupable d’être là, et doucement, il se releva afin de le prendre dans ses bras tout en s’asseyant à nouveau, portant Alois contre son torse. Il continua d’une voix légère :


« Pourquoi nous, aucune idée. Nous essayons de faire changer les choses mais ça revient au même résultat. Concernant les nobles, c’est peine perdu pour leur comprendre cela. Malheureusement, on ne fait que souffrir depuis notre bas âge, et j’espère que tu ne souffriras pas trop de notre présence au point de nous rejeter. »

Alois s’était contenté de se serrer contre son gémeau, comme s’il voulait se pardonner d’une haine probable que son gémeau devait ressentir envers lui. Calmement, dans les bras d’Alois II, il cherchait à se faire oublier. Pour ne pas être la priorité d’Alois II…


avatar
Invité

Invité



Ven 17 Juin 2011 - 21:21
Mila, en voyant la réaction d'Alois, comprit ce qu'il ressentait.
-Bah, de toute façon, je ne peux pas considérer Alois II comme mon frère plus qu'Alois. Pour moi, vous êtes tous les deux mes frères. Je ne peux pas en préférer un plus que l'autre. Mais bien sur que non je ne souffrirais pas de votre présence au contraire, je me sens mieux depuis que je vous ai retrouvés. Et éloigne moi l'idée de vous rejeter, c'est vraiment inconsevable.


Dernière édition par Colorz le Mer 22 Juin 2011 - 20:36, édité 1 fois (Raison : Fautes)


avatar
Alois Trancy


Messages : 701
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Entre deux mondes 8D


Ven 17 Juin 2011 - 21:55
Alois II eut un petit sourire rassuré et heureux, la regardant tendrement :

« Dans ce cas, bienvenue parmi nous, comme le dirais Alois, ma tendre sœur. »

Alois eut un sourire à son tour, observant Mila, se sentant d’un coup moins honteux d’être elle et reconnaissant envers elle de ses dires. Son visage avait rougit, le rendant bien immensément mignon et ses yeux pétillaient à moitié.


Contenu sponsorisé




 

Promenade (pour Mila)

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Une petite promenade pour se changer les idée[pv Barbara]
» Une promenade pour une perdue de minuit (PV Nébuleuse Terminer)
» Promenade pour faire le point...
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le cimetière général :: Les topics abandonnés-